Un blog Travellerspoint

N.QUENTIN PHOTOREPORTER - INTRODUCE MYSELF

A la découverte de soi...et des autres

« L’aventure est un état d’esprit. Elle se trouve dans le cœur de l’homme. L’aventure, c’est être capable de refuser son destin, être prêt à partir à tout moment, concevoir encore et toujours de nouveaux projets, ne pas être assis, c’est en un mot vivre sa vie et la construire. » Paul Emile Victor.

Enfant curieux

Enfant curieux

Quand je serais grand...

Aussi loin que je m'en souvienne, je n'ai jamais tenu en place. Tout petit déjà je trompais la vigilance de mes parents, et je me carapatais. C'était inscrit en moi, il fallait que je tente. Mais tenter quoi ? L'aventure de la vie putain ! Partir, explorer par soit même, découvrir, aller voir ce qu'il y a...derrière. Beaucoup de curiosité donc. Je leur en ai fait baver à mes vieux. J'avais déjà le sens des initiatives, mais quand on est gamin ça fait flipper les adultes, alors on vous interdit, on vous protège...surprotège même...surprotection...maladie de l'occident...obsession de la sécurité comme l'a si bien remarqué mon ami Mickael Lacombe. (celui qui m'a donné le virus de l'Asie).

«quand je serais Anthropologue, explorateur ou Volcanologue», c'était ca ma lubie petit. Au final...la vie m'a fait photo reporter et je l'en remercie. J'ai choisi ce métier...ou ce métier ma choisi, je ne sais plus trop.

Si j'avais eu d'avantage de discipline je serais resté dans la Légion Etrangère. Mais faire la guerre pour d'autres, obéir, et qui plus est pour l'intérêt de quelques puissants...quelle gloire à cela ?

Photographe solidaire

Si mes collaborateurs me qualifie souvent de "photographe d'instinct" , je suis avant tout, de mon aveu un "photographe solidaire" et solitaire bien entendu. Ni voyeur, ni chasseur, ni chroniqueur, ni historien, autodidacte en photographie comme dans ma lecture du monde, j'ai appris la photographie sur le tas en...photographiant ! Sans fioriture, sans baratin, sans protocole, sans concession, simplement, mais avec l'aide de la lumière, car « La lumière fait parler les êtres et les choses. » Vivre l'image comme une aventure qu'il faut oser, c'est ainsi que j'ai construit ma vie, tantôt en réinterprétant le réel tantôt en s'en faisant le témoin authentique. Recevoir l'instant, saisir le mouvement sans toutefois en figer l'émotion, voilà mon style.


Voyager pour se connaitre

Certains dirons qu'il n'est nul besoin d'aller à l'autre bout de la planète pour se découvrir, c'est vrai ce n'est pas une obligation, mais c'est une ouverture qui nous permet d'embraser la complexité du monde dans lequel nous vivons et prendre conscience de sa globalité afin de mieux comprendre notre petit monde de tous les jours, notre vie ordinaire. (Travail, relations humaines). PENSER LOCAL POUR AGIR GLOBAL. Le voyage permet de mieux appréhender son fonctionnement de l'intérieur. L'être humain est universel. Il est dominé comme tout ses autres freres du regne animal par les mêmes instincts, territoriaux, sexuels et hiérarchiques. Des petites vérités qui dérangent, mais quel mal au fond ? Le mal c'est justement de ne pas accepter les choses tel qu'elles sont. Le grand Voyage, celui qui rend libre, est une invitation à la découverte de soit et des autres. Voyager pour se connaitre. Voyager pour témoigner, apprendre, échanger, enfin voyager pour partager et transmettre. Pour moi le voyage est une respiration, une nécessité et un doute. Il me faut partir...et revenir pour rapporter aux miens et autres, ceux de chez moi, la France. Ainsi va ma vie. Mais la vie n'est elle pas un éternel voyage et un éternel recommencement ?


Voyager c'est changer le monde

Etre en mouvement constant est un style de vie. Ce style de vie semble révolutionnaire, il répond pourtant à un instinct primordial et il est une réminiscence de notre passé de nomadisme. L'homme est fait pour le mouvement, marcher d'abord (et surtout). Se déplacer pour trouver de quoi subsister. Se déplacer pour échanger. Se déplacer pour travailler. Aujourd'hui pouvoir voyager n'est l'apanage que des plus riches. Il demande des ressources, une organisation et des sacrifices. Voyager c'est rencontrer, et les rencontres sont autant de voyages intérieurs, et voyager intérieurement...c'est changer le monde.

Posté par Photo baroudeur 03:10 Archivé dans France Tagué photographer ostro upp freelens ostro_n.quentin ostro_quentin photo_report photoreport travelling_around_the_world www.ostroquentin.com/reportage/ image_picardie

Envoyer cet articleFacebookStumbleUpon

Table des Matières

Soyez le premier à commenter cet article.

Les commentaires sur ce blog sont désormais fermés aux non-membres de Travellerspoint. Vous pouvez toujours laisser un commentaire si vous êtes un membre de Travellerspoint.

Entrez vos informations de connexion Travellerspoint ci-dessous

( Qu’est-ce que c’est ? )

Si vous n’êtes pas encore un membre de Travellerspoint, vous pouvez nous rejoindre gratuitement.

Rejoignez Travellerspoint